30 mars 2014 SAVERNE Marche populaire.

 

Dimanche, 30 mars 2014, l’AMIRA a profité de la marche populaire de Saverne pour présenter son association en offrant au public la possibilité de tester son souffle.

 

80 personnes se sont prêtées aux mesures. Tous ces marcheurs ont majoritairement une bonne capacité respiratoire, les quelques rares qui manquent de souffle, connaissent en général leurs limites. Nous avons eu l’heureuse surprise de découvrir des personnes dont l’âge pulmonaire était inférieur à leur âge réel. Preuve que la marche est un excellent exercice qui permet d’entretenir sa forme !

 

Nous avons eu par ailleurs la visite de Simone Giedinger, journaliste des DNA, qui s’est intéressée à notre association et a écrit  l’article que vous pourrez lire ci-dessous.

 

Je conclurai en remerciant chaleureusement M.H. Hornberger qui nous a reçus – en musique !- dans cette grande salle festive, joliment décorée. Bravo à toute l’équipe des MARCHEURS DU HAUT BARR pour l’organisation exemplaire, l’ambiance chaleureuse et les repas copieusement servis !

 

 

---------------------------------------

 

SAVERNE Marche populaire Promenade de santé pour près de 3000 marcheurs.

Article paru dans les DNA du 31 mars 2014.

 

 

Le beau temps d’hier a permis aux Marcheurs du Haut-Barr de battre le record du nombre de participants, soit 2974.

 

 

 

De mémoire de président, et Henri Hornberger l’est depuis 12 ans, un tel record n’a jamais été atteint, du moins sous sa présidence. 2794 marcheurs, venus de la région, de Moselle, de la Franche-Comté, de Suisse et d’Allemagne ont parcouru l’un des trois circuits proposés. Le revers de la médaille du succès a été l’attente au point de ravitaillement pour faire poinçonner sa carte de participant ou se désaltérer.

 

Une médaille pour chaque enfant

 

Un inconvénient que Jean-Pierre et Arlette de Saverne contournent depuis longtemps en commençant leur marche… vers 13h ! Plutôt fêtards le samedi soir, ces Savernois ont du mal à émerger avant 12h le dimanche mais tiennent quand même à s’oxygéner.

 

Quelles que soient les motivations, chacun a pu apprécier les itinéraires, choisis chaque année par Bernard Reimel et son équipe. Un sacré travail de préparation, tout comme l’intendance, pour non seulement faire marcher tout ce petit monde mais aussi les restaurer dans la salle du Cosec de Saverne au retour.

 

En ce dimanche de record du nombre de marcheurs, Henri Hornberger est au four et au moulin, tout en gardant le sourire, tout comme les nombreux bénévoles qui ne rechignent pas à la tâche. Les plus jeunes marcheurs sont particulièrement choyés. « Chaque enfant reçoit un diplôme et une médaille », explique le président en ajoutant que cette année les bénéfices de la manifestation iront au service pédiatrie de l’hôpital de Saverne.

 

Sensibiliser aux problèmes respiratoires

 

Dans la salle du Cosec, l’Amira, association de membres insuffisants respiratoires d’Alsace, tenait un stand pour sensibiliser le public à tous les types de problèmes respiratoires : asthme, apnée du sommeil, hypertension artérielle pulmonaire, etc. Il était possible de tester ses capacités respiratoires en soufflant dans un appareil de contrôle du souffle.

 

Pour les bénévoles de cette association, il s’agit de dépister la BPCO, broncho-pneumopathie chronique obstructive. « Beaucoup de personnes en souffrent sans le savoir et quand la maladie se déclare, les malades se retrouvent en réanimation et ont besoin d’assistance respiratoire », explique la présidente Marie-Rose Gerhard. « Les premiers signes peuvent être les bronchites à répétition, les expectorations, l’essoufflement. Souvent les fumeurs qui ont ces symptômes pensent que ce sont simplement les conséquences de leur tabagie, mais cela peut cacher des problèmes plus graves. »

 

Pour un meilleur dépistage de la BPCO, les membres de l’Amira tentent de convaincre les médecins de pratiquer les tests de contrôle du souffle de façon aussi systématique que la prise de tension.

 

Les trois groupes de marcheurs les plus nombreux : Amiez (un site de rencontres amicales gratuit sur internet) 122 participants, Ocovas (association des opérés du cœur et des vaisseaux) 82 et Reichstett, 64.

 

par Simone Giedinger, publiée le 31/03/2014 à 05: