Marche Populaire Balbronn le 3 nov. 2013

Six cents marcheurs.

Une cinquantaine de mesures du souffle : un dixième des personnes n’atteint pas les valeurs requises. Nous leur avons conseillé d’en discuter avec leur médecin. Des échanges sympathiques dans une ambiance conviviale.

Un senior de 71 ans, atteint de BPCO, venait de Woerth et nous a dit qu’il marche tous les jours une heure avec son épouse et participe tous les week-end à une marche populaire. La nuit cependant il respire de plus en plus difficilement, nous a confié sa femme. Nous lui avons laissé entendre qu’il faudrait peut être recourir à l’oxygène, la nuit. Il a hoché la tête, visiblement perplexe.

 

Le président nous a invitées à revenir l’an prochain ! Avec plaisir !