Vélotour de Molsheim

 

 

Sous un soleil radieux, nos courageux adhérents ont participé à cette manifestation qui a attiré 2689 sportifs débutants et aguerris.

Gilbert, Jean-Yves, les 2 Joseph, équipés de leurs bouteilles d’ oxygène, accompagnés par Kevin, notre coach sportif, ainsi que de Colette Chauffour, (qui nous a fait part de son expérience, ayant relié en 2012 Bourges à Lyon à bicyclette malgré sa BPCO), ont facilement avalé le parcours de 10km.

D’autres membres valides, Joëlle et Elisabeth, ont manifesté leur soutien en effectuant également des parcours.

Félicitations !!!

Le stand Amira a eu bien du succès. Près d’ une centaine de mesures du souffle ont été effectuées par Mme Mourlam du CDMRT et le Dr Vanel de l’ hôpital de Saverne.

Nos présentoirs attirent l’attention sur nous et nous font connaître.

Merci encore une fois à nos bénévoles sur le stand.

Expérience à renouveler sans modération.

 

 

-------------------------------------------------------------

Article des DNA éditions de Molsheim du 29.09.2013:

 

 

Une première pour les insuffisants respiratoires : dimanche, 22 septembre, quatre membres de l’association Amira ont participé au Vélo Tour de Molsheim.

Ils étaient accompagnés par Kévin, leur coach sportif, et soutenus par Colette venue de Tours (37), elle aussi atteinte de BPCO, qui a réussi l’an dernier l’exploit de parcourir à vélo le trajet Bourges-Lyon pour se rendre au congrès de réhabilitation respiratoire en mouvement.

Qu’est ce que la BPCO ? Une maladie des poumons chronique, irréversible, causée par le tabac (80 %) ou par un environnement professionnel corrosif : peintures, colles… C’est une maladie qui évolue silencieusement et lorsque la personne la découvre, il ne lui reste plus que la moitié de sa capacité respiratoire. En France, elle concerne 5 à 10 % de la population. Beaucoup a été dit sur les 30 000 cas de cancer du poumon générés par le tabagisme, et fort peu sur les 600 000 malades qui vivent au quotidien à bout de souffle et dont 100 000 terminent leurs jours sous assistance respiratoire permanente.

Redonner espoir

Le but de l’Amira, association qui regroupe tout type de pathologie respiratoire, est de faire connaître cette maladie invalidante et de redonner espoir à ceux qui en sont atteints en leur démontrant qu’il est encore possible de « bouger » et surtout qu’il faut bouger pour freiner l’évolution de la maladie.

La preuve avec les deux Joseph, Gilbert et Jean-Yves, tous quatre « bardés » de leur bouteille à oxygène. Avec Colette aussi qui en a fait la démonstration en réalisant le circuit de 10km au départ du Zich. Mais cela n’aurait pu se faire sans l’intervention de l’infirmière, Mme Mourlam et du médecin M. Vanel qui ont réalisé une centaine de mesures du souffle au stand Amira.