Jardin Botanique de Strasbourg, 10 août 2014

JARDIN BOTANIQUE DE STRASBOURG

 

Une fois n’est pas coutume, c’est Madame Holderbach, une nouvelle adhérente, professeur de français à la retraite qui nous fait le compte rendu de cette sortie. Un grand merci, Suzanne !

 

Dimanche, 10 août 2014, nous, les membres de l’AMIRA, arrivons aux abords de l’impressionnant restaurant de l’Illbourg à la Robertsau. Une demi-heure après, c’est le repas :

saumon à l’aneth, sauce au raifort puis magret de canard au poivre vert dont la saveur nous transporte d’aise et nous terminons ces agapes par une exquise glace aux noisettes, le tout arrosé par des boissons de notre choix.

Le déjeuner se déroule dans une ambiance amicale, sympathique donc, et de chaleureux éclats de rire qui font se dilater tous les cœurs.

Vers 15h, nous quittons les lieux pour nous rendre au Jardin Botanique de Strasbourg où nous attendent deux experts pour la visite guidée. Elle commence par un exposé sur l’historique du lieu.

Le jardin a été créé en 1619 : il est alors le 2e de France après celui de Montpellier (1598). Il est situé à l’intérieur des murs de la ville dans une partie du cimetière. Plusieurs serres sont construites afin d’accroître la diversité des plantes à étudier. En 1670, le premier inventaire du Jardin, recense 1600 espèces.

Lors de la guerre de 70, les strasbourgeois encerclés n’ont plus accès aux cimetières situés en périphérie de la ville. Ils réquisitionnent alors le Jardin Botanique, qui redevient un lieu de sépulture.
En 1871, sous Guillaume Ier, un nouveau Jardin Botanique voit le jour : il est installé à son emplacement actuel. L’arboretum est planté, des serres monumentales sont construites et le tout est inauguré le 26 novembre 1884.

Très abîmées lors de l’orage de grêle du 11 août 1958, les grandes serres furent détruites en 1963, pour laisser la place à la construction d’un nouvel Institut de Botanique.

Dans le cadre du 150e anniversaire des relations Alsace Japon, le jardin présente cette année une sélection de plantes originaires et emblématiques du Japon sous le titre « Flora Japonica ».

Après cette introduction, notre groupe se scinde en deux, et chacun suit son guide pour découvrir les curiosités du lieu. Le jardin en regorge et offre par ailleurs de superbes décors.