MENACE PAR LE GCO!

 

 

 

Pur hasard ou signe que nos rencontres et sorties attirent de plus en plus de monde? Toujours est-il que nous étions 45 membres à nous retrouver pour le déjeuner au restaurant "Le Bénédictin" à Altorf, le samedi 16 juin. Et nous n'avons pas été déçus par le rapport qualité/prix du menu. La belle pièce de quasi de veau était tendre à souhait et le savarin aux fraises exquis! Sauf pour les rares qui n'aiment pas l'alcool!

 

Seul petit bémol, le grand nombre de convives rendait la conversation difficile : trop de décibels! Mais nous avons pu nous rattraper dans le parc de Kolbsheim qui se distingue par son calme et sa sérénité. Après une brève visite guidée de la chapelle par le maître des lieux, M. Grunelius, nos membres se sont égaillés dans l'immense jardin. Ceux pour qui la marche est difficile - surtout par ce temps lourd! - se sont réfugiés dans la fraîcheur des tonnelles ombragées. et là, les langues allaient bon train!

 

Ce parc de 30 hectares en terrasses, "à la française" dans sa partie supérieure et "à l'anglaise" dans la partie qui rejoint la Bruche, est malheureusement menacé par le Grand Contournement de Strasbourg.

 

 

 

Ce GCO, une autoroute à  4 voies devrait traverser le parc - pourtant protégé au titre des monuments historiques! - sous forme d’un viaduc à 10 mètres de haut puis d’un remblai à 17 m  de hauteur. Il passera en contrebas du château à environ 400 mètres, sans aucune protection ni visuelle ni phonique! Quel gâchis!

 

Peut-on, sérieusement à l'heure actuelle, garder l'espoir d'un contournement plus respectueux de ce site exceptionnel?