REPAS ASPERGES ET CONFÉRENCE SUR LA SANTÉ

 

 

 

La rencontre s’annonçait mal ! J’avais complètement oublié (mea culpa !) de préciser que nous étions 42 membres au lieu des 30 annoncés ! Dire que le serveur n’était pas ravi, c’est un euphémisme ! On le comprend ! On l’a d’autant mieux compris, qu’il devait se partager entre deux salles séparées par une cour et qu’il était seul à assurer le service faute de trouver du personnel malgré cinq annonces passées dans divers journaux – comme il devait nous l’expliquer en fin d’après-midi !

 

 

 

Pendant près d’une demi-heure, nos convives furent au pain sec et à l’eau. L’impatience commençait à gagner la salle. C’est là que se produisirent plusieurs petits miracles : les membres, compréhensifs, mirent la main à la pâte, participèrent à la mise en place des couverts, à la distribution des apéros. Bernard partit récupérer le projecteur chez moi ! Cindy Léobold, secondée par son stagiaire, Florian proposa de faire l’introduction en invitant les membres à donner leur avis sur la formulation quelque peu provocante de Francis Blanche : «  Quand on a la santé, c’est pas grave d’être malade ! »  Après un débat avec la salle, Cindy réussit à conclure cette première partie en énumérant les points clés : La santé est un mode de présence au monde : ainsi la santé est la capacité d’un sujet humain de vivre une vie possible pour lui. Il n’est donc pas possible de définir de l’extérieur, ce que doit être la santé pour un individu singulier. Pour chacun d’entre nous il s’agit d’un processus, d’une adaptation, d’un engagement, dans ce qui fait sens ». Philippe Lecorps

 

 

 

La crème d’asperges arriva à point nommé, onctueuse et goûteuse, et tout un chacun reconnut que cela avait valu la peine d’attendre ! Les plats d’asperges suivirent, ainsi que les trois sauces et les deux jambons, au compte-gouttes d’abord, puis à profusion.

 

 

 

Après le dessert, Cindy, représentante de la Mutualité française Alsace, reprit sa conférence et la mena tambour battant avec tout son talent d’animatrice, son humour et ses réparties à-propos. Les membres, captivés, s’impliquèrent pour énumérer les facteurs qui influencent la santé. Elle ajouta les facteurs liés au sexe, à l’âge, à la constitution, mais également à l’environnement sociétal, au travail : facteurs prépondérants de notre état de santé.

 

 

 

L’alimentation fut évoquée avec les 5 fruits et légumes « que personne ne respecte complètement » pour de multiples raisons, mais l’importance est de garder le plaisir comme notion essentielle pour une vie en santé. Pour finir l’accent fut mis sur l’activité physique que chacun peut pratiquer selon sa condition physique. A tour de rôle, Florian et elle, présentèrent des astuces pour bouger facilement tout en vaquant à ses activités ménagères et de jardinage. Un livret pour travailler l’équilibre, les appuis… fut remis à chaque membre.

 

 

 

Merci à Tous les acteurs d’avoir contribué à faire de cette rencontre une après-midi conviviale et instructive.