1984 

Poussé par les professeurs SAUTER, MANTZ et le Dr Mme VUILLEMIN de l’ADIRAL, Gilbert SCHAAL, grand insuffisant respiratoire trachéotomisé, décide avec une « bande de copains », Hubert DENNI, Roselyne MARCK, M-France MAZIER…, de fonder une association d’insuffisants respiratoires en Alsace.

4 octobre 1984 : La première Assemblée Générale constitutive a lieu à Strasbourg : elle réunit une quarantaine de membres.

 

1985

Parution du premier numéro de « SOUFFLE D’AMITIE », le bulletin de l’Association

Flèche bas Flèche haut

1986

Une date douloureuse : le 27 août le président fondateur, Gilbert SCHAAL  décède. Mme Schaal, fidèle à la mémoire de son mari, reste cependant très active dans l’association, notamment pour la préparation des fêtes de Noël. Hubert DENNI prend le poste de président.

1987 

Création de l’antenne à COLMAR

Des contacts sont pris avec d’autres associations en France.

Première fête de Noël : l’association compte 260 membres, dont une centaine d’IR. Désormais, seuls, les malades alités bénéficieront du portage à domicile des cadeaux de Noël

1988 

Juillet : première participation de l’AMIRA au pélépolio.  

Septembre : première Assemblée Générale Statutaire de la FFAAIR : Hubert DENNI, qui a contribué à sa création, en est le Vice-Président.

 

1989

Deux fêtes de Noël, l’une à Strasbourg et l’autre à Colmar

 

1991

Baisse des adhérents non insuffisants respiratoires : d’où quelques difficultés financières

 

1992

Premier séjour de vacances de la FFAAIR

15 octobre : première Assemblée Générale de l’AIRSA à Mulhouse.

1992 – 1993

Vente de pin’s pour l’achat d’un premier ordinateur

 

1994

L’AMIRA fête ses 10 ans d’existence et organise le troisième Congrès de la FFAAIR à Strasbourg.

H. Denni et M-France Mazier connaissent de sérieux problèmes de santé.

Brigitte et Roland DOUGADOS apportent leur précieuse contribution à l’élaboration du « SOUFFLE D’AMITIE »

 

1997

Sur l’insistance de Roland DOUGADOS, le secrétaire, Hubert DENNI, et surtout Marie France MAZIER, acceptent finalement dans le journal Souffle d'Amitié des insertions publicitaires à caractère médical, et celle du Crédit Mutuel. Ces rentrées d'argent ont largement contribué à redresser le budget de l'AMIRA, quelque peu en difficulté.

 

1998

Sous l'impulsion de Roland DOUGADOS et avec l'aide de Bruno ESCOUBES, une conférence est donnée à Strasbourg, sous le patronage du Lions Club Kléber, pour mieux faire connaître les problèmes liés à l'insuffisance respiratoire.

La fête de Noël doit être annulée à Strasbourg, faute d’un nombre suffisant de participants. Elle est cependant maintenue à Colmar.

1999

Camille MARSAT, un nouveau trésorier, vient compléter l’équipe du CA.

A l’aube du 3ème millénaire, l’association totalise 410 membres, dont 230 insuffisants respiratoires. Malgré cela, on compte une désaffection des membres, lors des Assemblées Générales.

2002

L’association déplore le décès de Jean-François INGOLD, qui a participé pendant de longues années à l’élaboration du « SOUFFLE D’AMITIE », notamment pour la rubrique « Philatélie » et les mots croisés, et celui de Camille MARSAT, qui a assuré la trésorerie avec la compétence d’un professionnel. Hervé TURILLON prend la relève.

Création du réseau BPCO France auquel l’AMIRA participe activement. 

 

2003

Une année difficile ! Plusieurs membres du bureau sont malades, la fête de Noël est annulée et l’AG doit être reportée en 2004.

 

2004

Cette année là aurait dû être célébrée dans la joie, puisque l’association entrait dans sa vingtième année. Elle se transforme en année de deuils : Hubert DENNI, Roselyne MARCK, Roland DOUGADOS.

20 janvier : décès du Président, Hubert DENNI, qui a œuvré pendant vingt ans pour l’existence de l’AMIRA

20 mars : disparition de Roselyne MARCK, Vice Présidente et Trésorière Adjointe Le 23 avril, M-France MAZIER accepte le poste de Présidente.

Le 23 octobre, a lieu en l’église de Dambach la Ville une cérémonie religieuse, avant la pose des plaques commémoratives, et un repas à Dieffenthal, auxquels assistent la secrétaire et le président de la FFAAIR : Marie-Agnès Wiss et J-Claude Roussel.

18 novembre : décès de Roland DOUGADOS, secrétaire, qui a œuvré pendant 12 ans pour l’association

2005

23 avril : Marie-France MAZIER préside pour la première fois l’Assemblée Générale

L’AMIRA a créé son site et possède une adresse e-mail

2006

21 mars :

la présidente participe à de nombreuses manifestations, dont le congrès de pneumologie en Italie à Stresa.

Le 16 novembre, elle sera au premier congrès sur la poliomyélite, étant elle-même atteinte de cette maladie.

 

2007

Encore une année ponctuée de deuils !

21 février : décès de Hervé TURILLON, trésorier, lourdement handicapé, mais toujours prêt à défendre la cause du handicap

Au début de l’été, M-France a la joie de participer au 10ème pélépolio, mais le 12 août, elle décède subitement. L’association perd le dernier de ses membres IR fondateurs de l’AMIRA.

2008

Une année de flottement ! Deux membres du Conseil d’Administration, Gilbert GERHARD et Daniel BINDER se succèdent à la présidence.

 

2009

Une nouvelle équipe a pu se constituer et semble suffisamment soudée pour reprendre la direction du navire et organiser le 18 avril le 25ème anniversaire de l’AMIRA à Wangenbourg. Daniel Baysang, secrétaire, rend hommage à Madame Schaal, l’épouse de Gilbert Schaal, président fondateur, en la nommant Vice-Présidente d’honneur.

 

 

2009-2010

Hélas, la nouvelle équipe est fragile, lourdement handicapée par la BPCO et c’est ainsi que les décès se succèdent : le 3 août 2009, c’est Daniel Baysang, trachéotomisé, qui nous quitte, le 18 juillet 2010, Gilbert Gerhard, président, deux mois plus tard, Bernard Feuerstoss (Vice-Président) et le 9 décembre de la même année, Roland Neiss (secrétaire adjoint).

M-Rose, l’épouse de Gilbert Gerhard ne se sent pas le droit d’abandonner le navire et prend la direction à l’été 2010.

 

 

2014

L’AMIRA fête les 30 ans de son existence à bord du « Leonardo » de Croisieurope.

Le Vélo-Tour, un événement sans précédent qui a nécessité une organisation colossale, rendue possible grâce à l’investissement sans faille d’Arsène Chatel, greffé des 2 poumons, entré dans l’association l’année précédente. Ce tour de quatre jours, du 13-16 septembre, avec restauration et hébergement d’une vingtaine d’insuffisants respiratoires du Bas-Rhin, de Tours et même de Bretagne, reste un souvenir inoubliable pour tous les participants. Cet exploit était le fruit d’une collaboration exemplaire de l’équipe de coaches, qui ont entraîné nos cyclistes, élaboré le circuit Strasbourg – Molsheim – Obernai – Erstein, des maires des différentes communes, des pneumologues, de l’ASPA et des prestataires qui ont fourni l’oxygène à chaque étape ! Sacré challenge !

 

 

2015

 

Arsène, toujours lui, a organisé la Journée Nationale de l’Apnée du Sommeil (JNAS), soutenu par le comité de l’AMIRA. Ce congrès national a permis de rassembler au Conseil Départemental du Bas-Rhin quelques 150 personnes, dont une vingtaine mobilisée par AIRSA, l’association sœur de Mulhouse. Ce fut une journée très enrichissante grâce aux conférences des Professeurs Romain et Laurence Kessler, et des Docteurs Ruppert, Seailles et Petiau. Entre les exposés, le public a pu échanger avec les fabricants d’appareils à PPC et les prestataires. Ces derniers ont clôturé la journée par une table ronde.

2016

Un début d’année endeuillée : en janvier, c’est Alain Fraulob, jeune greffé, qui est parti et le 6 avril, Arsène, notre Vice-Président nous a quittés, laissant un grand vide.

 

 

2018

Forum « Mieux vivre avec sa pathologie respiratoire » au NHC avec l’intervention du Dr Enache sur les maladies respiratoires et le réentraînement à l’effort, de Mme Ott, conseillère médicale en environnement, du psychologue Jonathan Graffi qui aborde l’anxiété de l’insuffisant respiratoire, de M. Schultz qui présente la sophrologie et de M. Bieth, qui témoigne de ses 4 décennies de BPCO.

 

 

2019

Forum à l’ADIRAL, l’un de nos prestataires. Le directeur, M. Rixein, fait visiter l’entreprise pour que nos membres découvrent l’envers du décor. Le Dr Pfindel présente son programme « Florilège » dont le but est de rendre le malade acteur de sa santé. Le Dr Zerr aborde le « télé-suivi » qui n’est pas du « flicage », mais un accompagnement personnalisé afin d’optimiser l’adhésion du patient à son traitement.

Pour fêter le 35ème anniversaire, Noël se passe à Rust en Allemagne dans un décor féérique.

 

 

 

2020

 

C’est l’année où le coronavirus nous a tous confinés et balayé nos projets. Il a cependant épargné nos vies, même s’il en a secoué quelques-uns d’entre nous !